Née en 1983, Aurélia Lassaque est poète de langues française et occitane. Elle a consacré sa thèse de doctorat au théâtre occitan du XVIIe siècle.

Sensible à la dimension orale et scénique de la poésie, elle collabore régulièrement avec des musiciens, vidéastes ou danseurs. Ses lectures se distinguent par la rencontre du texte et du chant. Poète cosmopolite, les festivals et ses spectacles l’ont conduite à travers l’Europe, aux Etats-Unis, en Amérique Latine, en Afrique, en Norvège, en Indonésie, en Inde. Aurélia Lassaque défend la diversité linguistique comme conseillère littéraire du « Premio Ostana, Scritture in Lingua Madre » en Italie et du festival « Paroles Indigo » à Arles et Grand-Bassam en Côte d’Ivoire aux côtés de Boubacar Boris Diop. Avec le soutien du Printemps des Poètes, elle fait partie des auteurs français du projet européen Versopolis.

Pour que chantent les salamandres, paru aux Éditions Bruno Doucey en 2013 a été traduit en anglais, en hébreu, en néerlandais, norvégien et catalan. Ses recueils ont reçu un bel accueil critique dans des journaux tels que The Guardian, les suppléments littéraires de Al Araby Al Jadeed et Haaretz Daily.

En 2014, le C.R.L. Midi-Pyrénées lui attribue une Aide à la Création pour l’écriture de En quête d’un visage, paru chez le même éditeur en mai 2017.

19h00
Terminé

L’ardeur du soir

Lancement de l’anthologie « L’ardeur - ABC du vivre plus » avec Bruno Doucey, Thierry Renard, Laura Tirandaz, Aurélia...

Espace Pandora
8 Place de la Paix
69200 Vénissieux

Entrée libre